Gilles Leininger 1*
Finaliste Bocuse d’Or 2019

Chef du Restaurant Le Jardin Secret à La Wantzenau, Gilles Leininger, étoilé en 2021, a participé les 23 et 24 septembre 2019 à la finale du 11ème Bocuse d’Or France.

Sélectionné parmi les 8 finalistes français, le jury à souligné la créativité et la technique du jeune Chef alsacien. Pendant plusieurs semaines, il a peaufiné ainsi son geste dans le but d’atteindre le podium et de représenter la France lors du prochain Bocuse d’Or en 2021. Il a disposé de 5 heures pour sublimer le lapin accompagné de 3 garnitures et l’artichaut sous plusieurs formes et textures. 

Un Chef passionné et ambitieux 

Le Chef Gilles Leininger débute son apprentissage à l’âge de 13 ans au Crocodile à Strasbourg sous la direction du Chef Emile Jung alors auréolé de 3 étoiles au Guide Michelin. Ambitieux et curieux, il poursuit son parcours à la pâtisserie Ziegler à Strasbourg puis au sein du restaurant Les Semailles à La Wantzenau, ainsi qu’au Festin du Lucullus à Strasbourg. En 2009, il reprend la gérance du Restaurant Jardin Secret à La Wantzenau. Aux commandes des fourneaux de cet écrin de gourmandise, le Chef régale les pupilles et les papilles de ses convives grâce à sa cuisine authentique et pleine de saveurs. Compétitif dans l’âme, Gilles Leininger gagne en 2018 la 14ème édition du Trophée Masse qui récompense le savoir-faire autour d’un produit unique : le foie gras.

Avec Valentin Meyer (Auberge de La Chèvrerie à Griesheim/Molsheim, son second pour le concours, il finira en 4e position du Bocuse d’Or 2019 avec le Prix de la Meilleure Assiette.

Le Chef Gilles Leininger et Valentin Meyer, son second pour le concours

Le Bocuse d’Or 

Créé en janvier 1987 par le Chef Paul Bocuse, le concours met en valeur le talent et l’excellence des Chefs les plus prometteurs de la planète. Véritable spectacle, le concours prend place au coeur du Sirha, un salon dédié à la gastronomie et à la restauration à Lyon. Le prestigieux concours se tiendra au Palais de Mutualité à Paris en vue de la finale mondiale en 2021. Pour le thème du plateau, les 8 finalistes s’affronteront autour d’une recette à base de lapin accompagnée de 3 garnitures dont une à partir des abats. L’épreuve de l’assiette mettra en lumière une entrée froide ou chaude qui déclinera l’artichaut sous diverses formes et textures. 

Le Jardin Secret 

32, rue de la Gare
67610 La Wantzenau
03 88 96 63 44
restaurant-jardinsecret.fr
Ouvert du mardi soir au dimanche midi

Crédit Images : Bocuse d’Or & Lucas Muller – lukam.fr

 

 

Roberto Fani 1*
choisit AJI Groupe

Situé au Luxembourg, dans la petite commune de Roeser, Ristorante Fani, invite ses hôtes à un délicieux voyage des sens direction l’Italie. Aux commandes, le Chef Roberto Fani (1* Michelin) réinvente la cuisine italienne, créative et savoureuse.

Né à Terni, dans la région de l’Ombrie, Roberto Fani doit son “goût” pour la cuisine à sa “mamma”. Adolescent, il intègre la très réputée école hôtelière de Spolète où il fait ses armes puis décide d’ouvrir son premier restaurant à 20 ans.

Quelques années plus tard et après avoir parcouru le monde à étudier, essayer et surtout goûter, c’est au Luxembourg que Roberto et Simona, sa femme, décident de poser leur valise, pour le plus grand bonheur des gastronomes. Dans leur établissement, Ristorante Fani, ils accueillent leurs invités dans une ambiance sobre aux teintes et matériaux chauds.
Un lieu travaillé à l’image de la cuisine du Chef.

Chaque jour, Roberto Fani réinvente l’une des cuisines les plus appréciées au monde, hommage à ses racines. Auréolé d’une étoile au prestigieux guide rouge un an après l’ouverture de son restaurant, Roberto Fani a également été élu Chef de l’année du Gault et Millau en 2019. Une belle récompense pour ce chef talentueux et discret.

Pour lui, la cuisine est une véritable expérience qui se vit dans chaque détail, de la cuisine à l’ambiance en passant par le personne et le cadre du lieu. Dans un dialogue constant entre la richesse de la cuisine traditionnelle italienne et la créativité d’aujourd’hui, le Chef sublime les saveurs et éveille les papilles de ses convives. Un amour sincère pour la cuisine qui s’exprime à travers ses plats.

Parmi les plats signatures du Chef, les « Tagliolini au Citron Bio d’Amalfi » ou encore « Le Tiramisù à ma Façon ».

Ristorante Fani a choisi AJI Groupe en 2017 pour la réalisation de son site internet, ses images culinaires, les bons cadeaux AJI Box et le service de communication et de gestion des réseaux sociaux.

Wim Van GORP
Comme chez Maman…

Se retrouver au 5, rue  des Moines dans le 17e arrondissement parisien, au cœur des Batignoles  “Comme chez Maman” … Voilà le pari gagné par Wim Van GORP, jeune et talentueux chef belge, qui depuis 2010 a su imposer ce repère pour gourmands par le seul bouche-à-oreille.

Comme chez Maman, bistrot moderne des Batignolles propose une expérience unique. Revivre les sensations gastronomiques de notre enfance. Le temps d’un déjeuner ou d’un diner, le chef Wim Van Gorp cuisine les grands classiques gourmands de nos mamans, avec sa créativité et les saveurs rapportées de ses voyages.



Fort de son succès, Wim a ouvert en début 2018, Wim à Table, une table parisienne incontournable
Dans la très courue rue des Moines, le Chef Wim Van Gorp étend son ancrage en ouvrant cette deuxième adresse (après Comme Chez Maman) où il fait bon vivre.
Ici, on retrouve une atmosphère moderne et branchée, cadre idéal pour déguster une gastronomie de bar déclinée sous forme de petites portions, avec des produits ultra frais, et des accords mets et vins inédits, le tout à moindre coût !

 

Wim à table  
45 Rue des Moines, 75017 Paris
Téléphone : 01 42 29 10 41
wim-a-table.com/

Comme Chez Maman
Adresse : 5 Rue des Moines, 75017 Paris
Téléphone : 01 42 28 89 53

Crédit Images : Lucas MULLER – lukam.fr

 

Trophée Jean-Marc KIENY
25 mars 2019

Le concept de «l’Alsace recuisinée®» imaginé en 2016 par Jean-Marc Kieny, ancien Président de l’association des Étoiles d’Alsace, et repris depuis par les chefs et maîtres artisans des Étoiles d’Alsace, vise à célébrer les produits régionaux, en introduisant dans leur préparation innovation, audace et fantaisie, démontrant ainsi que le terroir peut être résolument moderne.

Cette idée de « L’Alsace Recuisinée », Jean-Marc Kieny souhaitait la partager avec ses amis et membres des « Étoiles d’Alsace » qui regroupe des cuisiniers et des artisans passionnés. La marque est déposée et le processus est lancé.
Créer un concours de cuisine faisait partie intégrante de son programme de Président lors des élections à la Présidence de l’Association.
Malheureusement, Jean-Marc Kieny, tout nouveau Président des Étoiles d’Alsace, est décédé trop tôt pour la voir se réaliser.
Tous les membres des Étoiles d’Alsace « La vitrine de la Gastronomie Alsacienne » se mobilisent autour de ce projet afin d’honorer Jean-Marc et son Alsace Recuisinée.

Grâce à ce magnifique élan, au soutien marqué de tous, à cette franche participation sans faille, et sous l’impulsion de Maurice ROECKEL le concours voit aujourd’hui le jour, sous la houlette de L’Agence destination Alsace, d’Alsace Qualité, l’académie de Strasbourg et de nombreux partenaires….



4 équipes, issues du CEFPPA Adrien Zeller, du lycée Alexandre Dumas, du CFA Joseph Storck et du lycée Joseph Storck, composée de 2 binômes (salle et cuisine) se sont surpassées pendant trois heures pour valoriser sous la marque Alsace Recuisinée un carré de porc cul noir Bio, avec une Choucroute d’Alsace IGP, et une pomme Anna entière (gâteau de pommes de terre) à découper devant les convives.
 

Podium du Trophée 2019

1er – CEFPPA Adrien ZELLER à Illkirch (67) composée de
Marion TRENDEL en formation en alternance à L’Ami Fritz à Ottrott
Alison HOFFMANN en formation en alternance à L’Agneau à Beinheim
Margaux LETSCHER en formation en alternance au Château du Hochberg à Wingen su Moder
Laura WAHL en formation en alternance à La Source des Sens à Morsbronn-les-Bains

2ème – CFA Joseph STORCK à Guebwiller (68)

3ème – Lycée Alexandre DUMAS à Illkirch (67)

4ème – Lycée Joseph STORCK à Guebwiller (68)

Les Jurys

Le jury Dégustation : Marc Haeberlin (Auberge de l’Ill à Illhaeusern), Michel Husser, (le Cerf à Marlenheim), Laurent Arbeit (Auberge St Laurent à Sierentz), Guillaume Breta (Maison KIENY à Riedisheim), Julien Binz (à Ammerschwihr), Eric Freydt-Drouan (producteur du cochon cul noir), Ginette Kirchmeyer (Académie de Strasbourg), Max Delmond (Président d’Alsace Destination Tourisme).

Le jury Salle : du jury composé de Mariella Kieny, (Maison KIENY à Riedisheim), Michel Scheer, MOF Maitre d’Hôtel, Thomas Hirtz (la fourchette des Ducs à Obernai), et Philippe Viain (Académie de Strasbourg)

RESTAURANT MAISON KIENY
7 rue du Général de Gaulle
68400 Riedisheim
Tél. : 03 89 44 07 41

Crédit Images : Lucas MULLER – lukam.fr

 

 

Lysiane BECK
Artiste Peintre

Nous avons eu le privilège de découvrir Lysiane BECK dans son atelier de Sarreguemines… Un lieu lumineux qui met en valeur ses tableaux et le travail de cette artiste sensible dans sa démarche créative. Ses tableaux sont des lieux de rencontres pour silhouettes…

Artiste depuis l’enfance, Lysiane BECK a fait ses premiers pas dans l’atelier de son père ébéniste. Depuis la création de meubles et de décors miniatures pour ses jeux de poupées, tout a contribué à développer son don de l’observation et a aiguisé son regard porté sur les autres. Très vite, elle comprend qu’être différente implique à la fois une mise à l’écart mais aussi une chance de devenir une observatrice attentive des sentiments exprimés dans les attitudes, les gestes et les poses…

Son père va cependant contrarier l’éclosion de ses talents pour favoriser l’apprentissage d’un métier. C’est donc tout en travaillant que Lysiane va fréquenter divers ateliers de peinture pour y parfaire sa technique et enrichir sa créativité.

Saudade – l’art de la mémoire

L’œuvre de Lysiane BECK est marquée par son regard sur les gens et par cette nostalgie de la mémoire, ce besoin de sortir ses personnages de l’isolement et de les mettre autour d’une table, d’un verre… Le choix des couleurs et les poses de ses sujets forment une harmonieuse composition douce qui peut émouvoir au premier regard. Voir les oeuvres de Lysiane BECK

Médiation culturelle

Le multiculturalisme est aussi une composante importante de sa démarche créative. A ce titre, elle anime bénévolement depuis plusieurs mois, des ateliers d’initiation à l’art pour des femmes principalement issues de l’immigration. Ce qui la motive dans cette démarche est de changer le regard des enfants, qui pour elle, sont les hommes de demain, sur leurs mères qui passent ainsi, grâce à l’expression artistique du statut de femme au foyer à celui d’artiste capable de réaliser et projeter ses propres idées et pensées… Un long chemin certes mais très enrichissant aussi bien pour Lysiane que pour les participantes.

Nostalgie

En discutant table et cuisine, Lysiane s’est rappelé de la fermeture de l’Auberge de la Charrue d’Or, qui fut le premier restaurant étoilé de Sarreguemines (57) et de Michel Roth, le chef du Ritz qui y a fait son apprentissage… Elle a pu conserver quelques souvenirs marqués à l’effigie de la maison… qu’elle utilise pour des moments particuliers.

Voir son site Internet

EXPOSITIONS

Hôtel LeChatelet – Luxembourg
Cour des Comptes Européenne – Luxembourg – LU
Gasparini Art-Gallery – Lausanne – CH
Galerie LERNON – Rouen – FR
Galerie ” L’autre Galerie ” – Nancy – FR
Exposition personnelle – Mondorf les Bains  – LU
Foire Européenne d’Art Contemporain ST.ART – Strasbourg – FR
Art Comtemporain Nancy – FR
ART- Metz – FR
Galerie M Beck  – Homburg/Saar – DE

DISTINCTIONS

Médaille le Stanislas d’or salon international – Nancy – FR
Médaille décernée par la Société Académique des ARTS-SCIENCES-LETTRES- FR
Médaille d’OR Salon d’Art – ST-AMARIN – FR
Médaille d’OR de la ville de Colmar- Colmar – FR
Médaille d’honneur de la ville de Colmar – Colmar- FR
Médaille d’OR du Salon International d’art contemporain – Vittel  -FR

 

Lysiane BECK
Atelier à SARREGUEMINES
27 rue Raymond Poincaré
F – 57200 SARREGUEMINES

Atelier à METZ
4, Place du Chanoine RITZ
F- 57000 METZ
Mobile: +33 (0) 6 03 46 76 39

 

Gilbert WECKERLE
de Colmar au Café Pushkin

Passionné de dessin, Gilbert WECKERLE, au cours d’une carrière atypique, est devenu un des designers français de meubles les plus prisés dans les années 1990.
Son univers créatif est fortement présent dans son magasin exposition situé à Colmar.
Sa griffe est connue dans les intérieurs prestigieux du monde entier, comme le célèbre café Pushkin à Moscou.

 

“Mon parcours professionnel a débuté dans les assurances, puis c’est la vente de meubles en magasin. J’aimais le dessin et je faisais des esquisses de meubles pour les clients. Un jour, un de mes croquis est parti avec un représentant de chez Brazao, un atelier parisien, qui a fabriqué le meuble en question et l’a exposé au Salon du Meuble. J’ai été averti plus tard que mon dessin et le meuble avaient obtenu le Prix de la Révélation du Salon en 1990. J’ai pris mon week-end de congé pour aller chercher mon prix à Paris où j’ai rencontré nombre de fabricants qui m’ont submergé de demandes de créations.
En 90, nous étions en pleine crise du secteur de l’ameublement car les fabricants avaient misé les dernières années sur l’automatisation la plus rationnelle des lignes de productions et se sont trouvés à faire tous les même styles de meubles. C’était l’avènement du style Louis Philippe parce qu’il se travaillait facilement avec les machines modernes et automatisées… Sa ligne était la plus facile à produire avec peu de moulures ou autre ajouts.
Ma collection, qui intégrait des colonnes de marbre et du bronze, a complètement dénoté et a plu énormément au jury et aux acheteurs. Ma jeunesse a fait la différence et ma première collection a eu un énorme succès. Elle s’est vendue dans le monde entier. J’ai du travailler et dessiner pour 3 – 4 usines en simultané pour satisfaire la demande.

Design

En 1992, j’ai présenté 6 nouvelles collections au Salon du Meuble à Paris, 4 d’entre elles ont eu de suite un énorme succès contribuant à ma renommée internationale. Mes meubles s’exportaient aux USA, en Russie et dans de nombreux autres pays.
En 1998, j’ai été invité aux USA, au Salon High Point à Greens-borough en Caroline du Nord, pour dessiner une collection lors du passage du siècle. Toute la planète du meuble était invitée pour présenter le mobilier de son pays lors du passage à l’an 2000. La France était représentée par Philippe STARK pour le mobilier contemporain et moi-même pour le mobilier classique. J’ai remporté la médaille d’or de ce salon avec ma collection en hommage à Bartholdi.

Suite à cela, j’ai eu de nombreuses propositions pour m’expatrier en Russie notamment, aux USA et d’autres pays. J’ai monté avec la chaîne “French Heritage” une trentaine de magasins aux États-Unis pour diffuser mes collections selon le concept du magasin de meubles français présentant des meubles en ambiance. Aux USA, la tendance était de confier la décoration et l’ameublement de sa maison à un architecte/décorateur d’intérieur et de choisir son style de mobilier sur les catalogues des fabricants.

Avec l’usine A L D, à laquelle j’étais associé pendant près de 15 ans, nous étions devenu le fabriquant incontournable du petit meuble de décoration haut de gamme et l’usine avait jusqu’à 600 employés.
Lorsque le propriétaire a vendu l’ensemble à des investisseurs, de nouveaux designers ont été recrutés et j’ai été remplacé… Les clients ont donc vu soudain arriver de nouveaux produits sans y être préparés et beaucoup ont désertés la marque.
J’ai été rappelé après 2 ans car les investisseurs s’étaient rendus compte qu’à travers A L D c’était finalement ma patte que les clients recherchaient.
J’ai donc dessiné une nouvelle commode: elle s’est vendue à 300 exemplaires en quatre journées de salon du meuble,… mais le mal était fait et cela n’a pas suffit pour redresser la barre. L’entreprise A L D a fermé ses portes en 2012.

J’ai dessiné des collections pour nombre de grandes marques: Grange, Roche Bobois et pour plusieurs usines de mobilier d’art français.

Décoration intérieure

Café Pushkin – Moscou – Russie
J’ai conçu le mobilier et l’ensemble de la décoration du café Pouchkine à Moscou, ce qui m’a valu d’être appelé sur de nombreux projets de décoration de restaurants et de cafés.

Dans l’est, j’ai décoré de nombreux établissements dont à Colmar: le café Pandore, le Koifhus, la Sorbetière d’Isabelle, le Salon de Thé Dussourd, La Brendelstub à Riquewihr, la Wistub Brenner (avec des luminaires réalisés à partir de véritables chapeaux melon et hauts de forme), Les Lavandières et bien sûr notre voisin à Colmar le JY`S de Jean-Yves Schillinger,…

Je continue bien sûr de créer du mobilier en m’inspirant de mes voyages.
Une de mes dernières créations: une porte avec heurtoir vue en Provence… une inspiration pour une nouvelle armoire.

Contrairement aux années 90, elle ne sera fabriquée qu’à peu d’exemplaires et présentée au Salon Maison et Objet… Actuellement la mode est aux années 50 et au design bois/métal industriel, il faut donc adapter les collections en permanence. Le mobilier en vogue autour des années 1990 et 2000 n’a plus cours aujourd’hui. Il faut une grande agilité dans la création de collections.

Noël se prépare dès octobre/novembre au Magasin d’Exposition WECKERLE

Alice et Mathilde WECKERLE participent déjà activement au développement de la boutique et des prestations de décoration intérieure et prennent petit à petit la relève pour pérenniser le lieu situé près du quai de la Poissonnerie à Colmar. Ce lieu, qui a entièrement été rénové et décoré par les WECKERLE, était à l’origine une ébénisterie… un signe du destin…

Magasin Exposition WECKERLE
2, rue de la Truite
68000 Colmar
Tél.: 03 89 29 04 87
Email: info@weckerle.fr

 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site Internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus